Nathalie – une amie précieuse et altruiste

NathalieMon expérience de 20 ans au sein de la Grande Distribution, en tant que chef de projets Formation (15 ans) puis chef de projets Qualité et Développement Durable (5 ans) m’a permis d’observer les comportements et les évolutions de notre société de consommation et du système économique en général.
Tout système, toute évolution engendre du positif mais aussi du négatif. Nous pourrions disserter longtemps…
Une chose est certaine, notre société occidentale basée sur la sur-consommation, ne produit pas le bonheur, bien au contraire. Plus la consommation augmente et plus la misère morale grandie. L’être se coupe de sa vraie nature.

En 2005, j’ai eu la chance de participer à un voyage en Inde dans le cadre d’un projet humanitaire. J’ai été touchée par cette terre, cette culture aux multiples facettes.
J’ai eu un véritable coup de foudre, une véritable prise de conscience. Mon regard sur la vie a complètement changé à ce moment-là.
Ma sensibilité humaine et mon aspiration spirituelle se sont connectées à quelque chose d’essentiel. C’est indescriptible. Lorsque l’âme est touchée, les mots ne sont pas assez forts.

Ce fut comme un appel, je suis retournée en Inde chaque année. Chaque séjour me permettait de découvrir un peu plus ce pays dans lequel je me sentais bien.
Chaque retour de voyage me laissait un gout amer… Je prenais conscience du fossé qui séparait mon pays de cette culture si étonnante. En Inde, le champ des possibles est immense. Bien sur, ce pays est déroutant mais il est aussi enivrant.

En 2010, J’ai eu envie de partager cette passion avec ma troisième fille qui faisait un bac pro Métiers de la Mode. J’avais visité de nombreux ateliers de broderie et de couture et je ressentais que cette découverte pouvait lui apporter bien plus qu’un simple stage en France. Je connaissais un peu Pondichéry, alors nous avons profité d’une semaine de congés pour nous rendre sur place à la recherche d’un maître de stage et d’une association dans laquelle je pourrais m’investir en tant que bénévole. C’était en effet un de mes rêves de pouvoir vivre un mois au rythme indien.

Nous avons rencontré Mélissa, sur recommandation d’un ami commun. Mélissa, jeune styliste française, venait d’ouvrir son atelier de couture éthique, véritable écrin pour accueillir sa marque Takla Makan. Elle nous a émues par son courage, sa détermination et son engagement.

Passionnée d’art, et plus particulièrement des textiles traditionnels indiens, détenteurs d’un véritable trésor de savoir-faire, Mélissa tisse des liens durables avec plusieurs ONG favorisant l’émancipation des femmes.
Lorsque le talent et la passion sont au service d’un engagement moral, l’œuvre ne peut être que «Divine ». Mais la route est souvent sinueuse et il faut être armé de beaucoup de courage pour conserver intacte la motivation.

Mélissa m’avait tendue la main, il m’apparut évident de la soutenir dans son action. J’ai toujours été sensible à l’énergie des femmes. Lorsqu’elles osent révéler leur féminin sacré, elles peuvent soulever des montagnes.
Fin 2013, après plusieurs expériences en tant que bénévoles, je décide de me consacrer à mon projet de vie : soutenir et servir. Je crée donc un fonds de dotation, FONDS DU CŒUR .

loo fonds du coeur

A travers Fonds du Cœur, je souhaite vraiment apporter mon humble contribution aux plus démunis, femmes et enfants et participer ainsi à un monde plus juste, plus conscient :
Donner du Sens, créer du lien, soutenir des projets pour un avenir plus harmonieux. Voilà ce qui m’anime pleinement. Même infime, chaque action faite avec Amour peut participer à changer le monde. Tout naturellement je propose à Mélissa de participer à cette aventure Fonds du Cœur.
Soutenir Takla Makan, c’est soutenir l’émancipation des femmes et l’artisanat local, véritable trésor d’une culture tellement riche.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *