l’Ayurveda, science de la vie, médecine de prévention et d’harmonisation

Depuis quelques temps la mode éthique ne me suffit plus: j’organise aussi des ateliers d’initiation à l’Ayurveda et je fais des massages

Au cours de toutes ces années passées à vivre en Inde, j’ai eu le temps de me laisser apprivoiser par l’Ayurveda. De manière plutôt superficielle au départ, avec des cures de panch karma et des massages, jusqu’au jour où la providence à mis sur mon chemin la lumineuse “Doctor Bee”. A ce moment là, je vivais à Auroville, je travaillais sans relâche et sans repos à consolider le projet de couture éthique Takla Makan. Je n’avais pas pris de week end ni de vacances depuis des lustres, et j’étais au bord de l’effondrement physique et nerveux. Doctor Bee n’était pas encore vraiment installée, elle venait d’arriver à Auroville après une formation de six ans dans un excellent hôpital ayurvédique au Gujarat. Pendant deux semaines nous avons fait une séance chaque jour (elle venait chez moi ou bien moi j’allais dans la maison où elle logeait en “house-sitting” à Petite Ferme). Elle a confectionné pour moi des préparations aux plantes, au miel, aux huiles, au sel de l’Himalaya pour une série de lavements quotidiens avec les moyens du bord, et surtout elle m’a fait découvrir le divin Shirodhara. Ce soin consiste en un va et vient d’huile chaude qui s’écoule sur le front. Il su calmer en quelques séances la bête endiablée de mon mental qui ne me laissait jamais en paix…

Remise sur pied, j’avais retrouvé le sommeil, une énergie incroyable et surtout une sensation d’harmonie profonde avec moi même. Il y avait là une vraie magie...

Je n’ai plus cessé de m’y intéresser depuis, cherchant à percer les secrets du mystère… Surtout depuis que je sais que je suis atteinte d'une maladie de Lyme chronique, et que j’ai du faire beaucoup de changements dans ma vie et mon rythme de travail… J’ai aussi beaucoup appris de mon amie Fleur, qui a créé le centre culturel SITA à Pondichéry, où l’on met en valeur tous les aspects de la culture indienne, de la danse à la cuisine, de l’ayurveda au yoga, des dessins kolam que les femmes réalisent chaque matin au seuil de leur porte au tatouage de henné (mehendi)…

 

fleur soumer fait un massage ayurvédique à Melissa de Valera à Auroville

La conscience indienne du corps est une alchimie spirituelle, une vision magique et divine en même temps qu’un système de conceptions logiques et d’analyse rigoureuse. Elle accueille le corps incarné comme une ouverture vers une autre forme de la réalité. Ecrin matériel, le corps est un instrument privilégié où se déploient les forces vives de la vie, et un itinéraire où cohabitent flux énergétiques, facultés de conscience, étoffes des sens, éléments cosmiques, principes animateurs, esprit, intuition, âme et Absolu

Dès son origine, l’Ayurveda propose une hygiène de vie générale et définit des règles de vie adaptées à chacun tout en respectant les rythmes biologique, énergétique ou saisonnier. Elle restaure l’équilibre entre l’être et son milieu, l’esprit et le corps souvent en bataille : entre corps-matière (charnel) et corps-intérieur (spirituel). Portant une attention toute particulière à la prévention et à la responsabilité de chacun quant à son état de santé. Elle insiste notamment sur l’harmonisation de l’être avec son milieu ambiant et l’univers, et préconise le renforcement des défenses naturelles. Ces dernières permettent au corps de réagir directement au moindre signe. Elle souligne également l’importance de l’anticipation sur une dégradation potentielle des défenses naturelles.

Veiller à ce que l’unisson entre esprit, psychisme et âme soit préservé est primordial: le moindre désaccord interne faisant naître un différend, une dissonance à l’intérieur du corps, qui se traduit en maladie si l’équilibre n’est pas retrouvé. Sylvie Verbois l'explique merveilleusement dans ses livres en français.

C’est ce que j’essaie de transmettre humblement dans mes ateliers d’initations à l’ayurveda, qui ont pour objectif d’initier une prise de conscience, une responsabilisation de chacun pour une compréhension holistique de la vie et de la santé.

A partir du mois d’octobre, je proposerai des massages ayurvédiques à Paris, sur rendez vous au 06 36 88 78 95.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *