La Voix du Yoga : Chanter ses énergies par le yoga du son

formation yoga voix melissa de valera Jerome Cormier

Comment le yoga du son - Nada Yoga - ouvre la Voie.

La pratique du yoga de la voix tend vers la vibration pure, qui laisse s'épanouir "le son au delà du son". Il nous aide à trouver l'accord intérieur, à rétablir l'harmonie de l'être sur les différents plans: harmonisation des fonctions vitales avec le bon fonctionnement des organes, des systèmes lymphatique, nerveux, endocrinien; harmonisation du système énergétique et du souffle; harmonisation de l'esprit qui se pose comme en état de grâce.  Bien plus qu'une technique vocale ou de relaxation, le yoga du son est un art de vivre chaque résonance au plus intime de soi.

L'expérience commence quand on lâche prise, qu'on se laisse porter et emporter sur les vagues des vibrations sonores. Le son petit à petit échappe au contrôle de la conscience et devient conscience. La répétition permet petit à petit de connecter les vertus verticales du chant sacré, des mantras, avec le Coeur dans toute sa dimension d'ouverture, et d'atteindre cet état d'être où nous sommes tous identiques, et tous connectés: des enfants issus d'une même cellule, d'un même chant, d'une même essence. "Le son introduit l’Amour au coeur de la matière." (dixit Jerôme Cormier :-))

La parole sacrée : le trésor des syllabes

Les voyelles et les consonnes sont les plus petites unités du discours. elles sont complémentaires dans leurs polarité Yin et Yang. L'une est forme est résonance, l'autre attaque et percussion. Chacune demande et donne une énergie spécifique. Elles cumulent les forces dynamiques nées du souffle et de la vibration de la voix, et provoquent des ondes qui à leur tour agissent sur l'environnement.

La rencontre entre voyelles et consonnes donne les syllabes. Les syllabes deviennent alors porteuses des deux énergies complémentaires et de la puissance dynamique de leur coopération. L'énergie particulière de la syllabe est aussi subtile que celle de la vie elle même, et se manifeste en autant de formes possibles que de combinaisons entre elles.

"La bufflesse a mugi, créant des lacs ayant un pied, deux pieds, quatre pieds, huit pieds, neuf pieds, mille syllabes dans l'espace suprême. D'elle s'écoulent des flots dont vivent les quatre parties du monde: de là s'écoule Akshara, la syllabe impérissable, dont se nourrit tout l'univers" Rigveda, I.164, 41-42

Dans la tradition indienne, la syllabe sacrée est appelée bija, et le bija fondamental est AUM. On peut voir les bija comme des trésors qui ne se dévoilent que si on lâche prise, si on accepte le retour à soi, au point zero, non seulement par la pensée, mais aussi avec son corps tout entier.

melissa-de-valera-jerome-cormier-yoga-voix-dhrupad
melissa-de-valera-jerome-cormier-yoga-voix-dhrupad

Reliance & résonance : le Corps enchanté

Dans toutes les langues, il y a des mots sacrés, précieux, porteurs d'une énergie particulière. Le fait d'en connaître le sens entraîne parfois le mental à prendre le dessus sur les sensations et l'intuition. La prière dans une langue ancienne qui ne nous est pas complètement familière (comme le sanskrit, le latin, l'hébreu ou l'arabe coranique)  a cette double puissance: celles des langues sacrées qui ont gardé en leur mot la puissance du mantra, et celle de ne pas véhiculer un sens mentalisé.

Les mantras sont des assemblages de bija ou de sons trésors porteurs d'énergie. Ils ne sont pas une prière ou une invocation à un intermédaire : ils sont essentiellement actifs et physiques. Le message des mantras n'est pas dans la signification des mots mais dans la force des sons qui les composent. Ils ne sont pas sens, mais Energie, et cette énergie est transformatrice et génératrice de formes. En les prononçant, nous créons des chemins vibratoires dans notre corps, qui s'en trouve purifié et énergisé, et nous envoyons au cerveau les informations contenues dans les vibrations que nous émettons. Les prononcer et les mettre en vibration les font éclore et résonner en sympathie dans nos corps et dans le corps céleste. Leur "magie" réside dans l'alchimie qui les relie aux vibrations de l'harmonie universelle. Heureusement, notre ignorance nous éloigne de leur véritable puissance! La pratique des formes de chant sacré traditionnel, comme le chant grégorien ou des chants anciens de l'Inde, où l'accent est dans la vibration et dans le souffle, comme le Dhrupad par exemple, nous permet d'approcher cet état de grâce.

"lorsque le son vibre dans le silence du corps, il éveille le corps "subtil" donnant ainsi vision claire et conscience de l'instant présent. Il agit comme un outil de transformation pour régénérer et ré-harmoniser notre corps et nous relier à l'espace intérieur, au silence "habité" d'où naît le son" R. Prasad

Pourquoi les Mantras et le chant sacré font ils autant de bien?

  • Chanter fait du bien en soi en rendant notre souffle structurant et créateur, en créant un massage interne doux et précieux, en illuminant notre corps et notre esprit de vibrations libératrices et harmonieuses. Chanter à plusieurs, voire en grand nombre crée une synergie sonore puissante, tendue vers un idéal positif et lumineux.
  • La prononciation ressentie et résonante de chaque syllabe, le soutien de la colonne d'air et de la colonne sonore traversent et impliquent chaque étage de notre axe vertical, comme une tour enchantée avec ses sept centres d'énergies qui donnent un pouvoir de résonance interne et externe puissant et guérisseur.
  • Dans le japa (la répétition du mantra), la pensée se polarise sur l'énoncé. Cette répétition chasse toute possibilité de penser à autre chose! Elle engendre un rythme, une danse qui s'inscrit dans l'harmonie cosmique, induit une méditation profonde qui permet progressivement l'accès à une conscience cosmique: la vibration sonore émise par le yogi du son s'unit à celle du monde.

Le Chant du Coeur - la Clé

Plus notre attitude est humble, réceptive, plus nous pouvons abandonner notre carapace égotique, ses théories, ses repères, et laisser rayonner notre être intégral à partir du coeur. Retrouver la relation vraie, celle du coeur, celle qui relie... c'est la clé.

Les textes du Yoga  nous invitent à ouvrir la porte du coeur à travers la répétition du Pranava, le mantra OM, cette "semence sonore" primordiale née de la montée de l'énergie vibratoire.

"Lorsque disant "OM", le pratiquant prononce la voyelle A, le lotus se redresse, et il est percé lorsqu'est prononcé U; avec la nasale M, OM est complet, prolongé par la résonance en forme de croissant: sous l'apparence du verbe pur, c'est là le Brahman indivisible, par quoi le mal est détruit; l'âme ainsi attelée par le Yoga atteint au but suprême. " Yogatattva Upanishad. 138-140

Ce principe de l'incantation qui met en vibration et relie tout se retrouve dans la plupart des grandes traditions, pour lesquelles le monde du visible n'est que le sommet de l'iceberg. On retrouve cette pratique sacrée de répétition de formules incantatoires dans les traditions judéo-chrétiennes, dans les traditions chamaniques... Dans l'islam soufi, l'invocation  de Dieu (Dhikr) agit sur le coeur en le polissant et le purifiant...

Un stage pour se former au yoga de la Voix à travers l'art du chant indien Dhrupad

L'idée d'une collaboration s'est vite imposée pour proposer stages et formations au yoga de la voix avec Jerôme Cormier, musicien et maître de chant Dhrupad, dont il est un représentant reconnu en Inde comme en France.
C'est une grande chance! Il assure la transmission de l'enseignement du chant, avec toute sa profondeur méditative, philosophique et mystique. Je guide les pratiques de yoga postural, de méditation, pranayama et l'approfondissement du ressenti énergétique.
La première édition se passera près de Nantes pendant les vacances de la Toussaint 2020!
Les amis, c'est le moment de venir approfondir toutes les dimensions du Son Conscience, sur cette voie de transformation du Yoga, vers l'épanouissement de l'Etre. Sur un Week end, ou bien pour la formation complète de 5 jours, rejoignez nous pour cette nouvelle aventure, ça va être une expérience magnifique!
Si l'aspect thérapeutique de la voix et de la musique vous intéresse, pour aller plus loin, approfondissez les ouvrages de David Frawley, Suvarna Nalapat, Domitille Debienassis, Philippe Barraqué... ce petit article doit beaucoup à leur lecture, ainsi qu'aux conversations avec Jérome Cormier et Alex de Valera (être fille de musicien baroque et érudit de la culture musicale mystique, ça marque!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *