Blog

takla makan slow fashion expose au festival arts et terroirs à Bourron-Marlotte

7-8 Octobre 2017: Arts et Terroirs à Bourron-Marlotte

Slow Fashion à Bourron-Marlotte au Festival Arts et Terroirs

Venez donc faire un tour dans le cadre bucolique de Bourron-Marlotte, pour un week-end "Arts et Terroirs" en Seine et Marne. Il y aura à regarder, à boire et à manger, et même de quoi se balader: la forêt de Fontainebleau est à deux pas!

La slow fashion de Takla Makan sera là, avec surtout des accessoires et des petits mystères colorés, pour commencer l'automne en douceur et dans la joie de vivre!

Mystère de l'écharpe infinie, magie de la broderie de rocaille sur soie, énigme de la mancharpe...

Je serai ravie de vous retrouver dans cette région chère à mon coeur, pour 2 jours de partage et d'échange, autour d'une façon de produire et de consommer plus consciente, plus locale, et plus humaine...

Lire plus

Takla Makan à la rotonde stalingrad pour le festival bollywood organisé par Bolly Deewani

Festival Bollywood à Paris le dimanche 17 Septembre 2017

Venez profiter de l’été Indien à la Rotonde Stalingrad pendant le festival Bollywood auquel je suis ravie de participer avec tout un tas d’exposants et artistes. Cet évènement est organisé par l’association Bolly Deewani pour promouvoir la culture Indienne à Paris, avec un marché de créateurs et d’artisanat, des ateliers créatifs pour les petits et les grands, de la musique et de la danse, et enfin de bons petits plats indiens mitonés avec soin pour ravir vos papilles. Couleurs, sons, déhanchés et saveurs Indiennes pour terminer l’été en pleine forme et surtout dans la joie de vivre!

 

Le Grand Marché Stalingrad accueille l’Inde à ciel ouvert

le dimanche 17 Septembre 2017, de 10h à 18h.

6-8 place de la bataille de Stalingrad , 75019 PARIS

En cas d’intempéries, le marché en plein air ne pourra pas avoir lieu.

l’Ayurveda, science de la vie, médecine de prévention et d’harmonisation

Depuis quelques temps la mode éthique ne me suffit plus: j’organise aussi des ateliers d’initiation à l’Ayurveda et je fais des massages

Au cours de toutes ces années passées à vivre en Inde, j’ai eu le temps de me laisser apprivoiser par l’Ayurveda. De manière plutôt superficielle au départ, avec des cures de panch karma et des massages, jusqu’au jour où la providence à mis sur mon chemin la lumineuse “Doctor Bee”. A ce moment là, je vivais à Auroville, je travaillais sans relâche et sans repos à consolider le projet de couture éthique Takla Makan. Je n’avais pas pris de week end ni de vacances depuis des lustres, et j’étais au bord de l’effondrement physique et nerveux. Doctor Bee n’était pas encore vraiment installée, elle venait d’arriver à Auroville après une formation de six ans dans un excellent hôpital ayurvédique au Gujarat. Pendant deux semaines nous avons fait une séance chaque jour (elle venait chez moi ou bien moi j’allais dans la maison où elle logeait en “house-sitting” à Petite Ferme). Elle a confectionné pour moi des préparations aux plantes, au miel, aux huiles, au sel de l’Himalaya pour une série de lavements quotidiens avec les moyens du bord, et surtout elle m’a fait découvrir le divin Shirodhara. Ce soin consiste en un va et vient d’huile chaude qui s’écoule sur le front. Il su calmer en quelques séances la bête endiablée de mon mental qui ne me laissait jamais en paix…

Remise sur pied, j’avais retrouvé le sommeil, une énergie incroyable et surtout une sensation d’harmonie profonde avec moi même. Il y avait là une vraie magie...

Je n’ai plus cessé de m’y intéresser depuis, cherchant à percer les secrets du mystère… Surtout depuis que je sais que je suis atteinte d'une maladie de Lyme chronique, et que j’ai du faire beaucoup de changements dans ma vie et mon rythme de travail… J’ai aussi beaucoup appris de mon amie Fleur, qui a créé le centre culturel SITA à Pondichéry, où l’on met en valeur tous les aspects de la culture indienne, de la danse à la cuisine, de l’ayurveda au yoga, des dessins kolam que les femmes réalisent chaque matin au seuil de leur porte au tatouage de henné (mehendi)…

 

fleur soumer fait un massage ayurvédique à Melissa de Valera à Auroville

La conscience indienne du corps est une alchimie spirituelle, une vision magique et divine en même temps qu’un système de conceptions logiques et d’analyse rigoureuse. Elle accueille le corps incarné comme une ouverture vers une autre forme de la réalité. Ecrin matériel, le corps est un instrument privilégié où se déploient les forces vives de la vie, et un itinéraire où cohabitent flux énergétiques, facultés de conscience, étoffes des sens, éléments cosmiques, principes animateurs, esprit, intuition, âme et Absolu

Dès son origine, l’Ayurveda propose une hygiène de vie générale et définit des règles de vie adaptées à chacun tout en respectant les rythmes biologique, énergétique ou saisonnier. Elle restaure l’équilibre entre l’être et son milieu, l’esprit et le corps souvent en bataille : entre corps-matière (charnel) et corps-intérieur (spirituel). Portant une attention toute particulière à la prévention et à la responsabilité de chacun quant à son état de santé. Elle insiste notamment sur l’harmonisation de l’être avec son milieu ambiant et l’univers, et préconise le renforcement des défenses naturelles. Ces dernières permettent au corps de réagir directement au moindre signe. Elle souligne également l’importance de l’anticipation sur une dégradation potentielle des défenses naturelles.

Veiller à ce que l’unisson entre esprit, psychisme et âme soit préservé est primordial: le moindre désaccord interne faisant naître un différend, une dissonance à l’intérieur du corps, qui se traduit en maladie si l’équilibre n’est pas retrouvé. Sylvie Verbois l'explique merveilleusement dans ses livres en français.

C’est ce que j’essaie de transmettre humblement dans mes ateliers d’initations à l’ayurveda, qui ont pour objectif d’initier une prise de conscience, une responsabilisation de chacun pour une compréhension holistique de la vie et de la santé.

A partir du mois d’octobre, je proposerai des massages ayurvédiques à Paris, sur rendez vous au 06 36 88 78 95.

green comme Slow Movement, vert comme Limousin : artisanat collaboratif et ateliers

À Aubusson, ville d’Art Textile et d’Histoire

J'ai la chance de participer au projet collaboratif de La Maison des Artisans d'Art  à Aubusson, qui regroupe une bonne quarantaine de créateurs.

Maîtres-verriers, potiers, céramistes, émailleurs, porcelainiers, chapeliers, bottiers, maroquiniers, brodeurs, plumassiers, peintres : Les métiers d'Art ont trouvé là  un écrin magnifique, où les artisans peuvent se rassembler et exposer ensemble, en partageant les frais de location d'un très grand local qui était resté fermé depuis 14 ans. Les Aubussonais y entrent heureux de voir ce lieu emblématique à  nouveau ouvert au public. Autrefois il abritait des Galeries où l'on trouvait absolument tout, et surtout les beaux jouets à l'ancienne que tous les anciens d'Aubusson venaient choisir là  avec leurs parents, de génération en génération.

La ville, célèbre pour ses tapisseries de haute lisse, connaît un regain de dynamisme depuis l'ouverture de la nouvelle Cité de la Tapisserie. Ce musée moderne dévoile de manière ludique et pédagogique les secrets de fabrication des fameuses tapisseries qui ont fait la gloire de cette petite ville charmante blottie au bord de la Creuse.

St Yrieix aux couleurs de l’art textile et du Yarn Bombing

Fermez les yeux : Imaginez Saint Yrieix la Perche, ville médiévale chargée d’histoire et riche d’un patrimoine architectural et culturel inestimable… C’est l’été, le soleil caresse de ses rayons les petites places pavées de pierre, l’eau des fontaines miroite et chante sa fraîcheur. Un ange passe… ou plutôt un essaim de fées, et la magie opère: D’une nuée de poudre enchantée, elles ont habillé de rêve les arbres, les rues, les bancs, les fenêtres et les fontaines. Dans leur sillage naissent des écharpes, des bonnets, des attrape-rêves et même de gentils épouvantails…

Elles étaient là , elles n'y sont plus, les petites fées du Yarn Bombing, tricoteuses et crocheteuses de laine. Reste, le temps d'un été, une ville toute en couleur et en humour: lo Villo touto douco!

Je m'y suis bien plu, et j'ai même pu organiser des ateliers dans le cadre splendide de la Maison du Patrimoine, une superbe bâtisse du Moyen Age au pied de la collégiale, restaurée pour y accueillir des activités culturelles.

Toutes à vos aiguilles avec mes ateliers broderie!

J’y ai organisé un atelier d’initation à la broderie Kantha. Ceux qui suivent l’aventure de Takla Makan savent à quel point cette technique de broderie à l’aiguille est emblématique de mon style. Créée au Bengale dans le Nord Est de l’Inde, elle était à l’origine surtout utilisée pour recycler les saris abimés et en faire de splendides couvertures entièrement rebrodées. Elle s’est développée en un art complexe et rafiné, aux motifs figuratifs inspirés de la nature environnante, ou bien géométriques et symboliques. Mes étudiantes, pour certaines débutantes, pour d’autres brodeuses expérimentées, ont été ravies de pénétrer les arcanes d’un art qui permet une grande liberté d’expression, elles ont expérimenté la technique, mais aussi réfléchi à son essence, et à la manière de la mettre en valeur au mieux en créant des motifs pertinents et inventifs, qu’ils soient abstraits ou figuratifs. Je leur ai fourni des textiles en soie ou en coton pour le support, unis ou bien déjà imprimés, et elles ont laissé libre court à leur imagination

J'ai aussi eu la possiblité d'organiser un stage d'initation à l'Ayurveda, dont je vous parle plus avant dans un prochaine article!

Slow Fashion en Minervois

Vente privée à Allizanet près de Narbonne

Je suis très heureuse de pouvoir vous accueillir pour une vente privée chez Laure Bousquet, 36 avenue d'Olonzac à Azillanet, 34210, près de Narbonne.

le Samedi 22 Juillet journée Slow Fashion avec Takla Makan, de 11h à 19h. Qu'on se le dise: l'été, c'est au frais dans la campagne et en bonne compagnie qu'on se sent le mieux!

Ce sera une belle journée  d'essayages et de partage autour de la féminité, de la mode éthique et de la consommation consciente. Venez nombreuses et amenez vos amies! Messieurs et enfants sont bienvenus aussi, évidemment.

Merci à Lisa Peissak, dont bientôt vous pourrez découvrir la ligne de vêtements en maille bio innovante le Mouton à Soie !

Lire plus

la Slow fashion est dans le pré cet été!

Bien entourée par les artisans du Limousin et d'autour, le bonheur est dans le pré!

Cet été sera champêtre pour Takla Makan! Creuse, Haute-Vienne, Limoges, Minervois... 

J'ai une nouvelle fois la chance d'exposer avec Om Design d'Anne Laure Jalladeau, au village d'artisans St Yrieix la Perche! la chouette équipe des créatrices de "La boutique des créateurs 87" est à nouveau réunie, j'y ferais des permanences début Août.

Nous ferons également une expo le 5 août au centre de santé ayurvédique de Limoges, pendant la semaine de l'ayurveda, organisée par Natacha Bokobza. Tout un merveilleux programme santé naturelle et détox à découvrir au centre Santé du Monde 28 rue de la Déliade lieu dit Beauvais à Limoges.

A Aubusson, je participe à l'aventure de La Maison des Artisans d'Art! une quarantaine de créateurs de haut vol réunis dans cette ville mythique de la tapisserie. J'y ferais des permanences fin juillet et fin août!

Quoi de mieux que le Limousin, la Haute Vienne et la Creuse pour donner du sens à l'art de vivre Slow?

Lire plus

slow fashion au festival we can art à Pantin

Festival de créateurs à Pantin du 30 juin au 2 juillet

Takla Makan Slow Fashion prend ses quartiers parmi toute une brochette de créateurs et d'artisans à la Maison des Compagnons du Devoir à Pantin (Paris) pendant le festival We Can Art, du 30 Juin au 2 juillet! L'immeuble est un bel endroit destiné à l'enseignement artisanal :il y a une grande salle d'exposition et un chouette jardin où prendre un verre, il y aura même un food truck!

Mode et accessoires: lafabrikawax, Jokond, La Parisienne du Turban, Vijoly Concept, Obag, La ptite Envie, Au Contraire ...

maison, arts, beauté: Savons de Doucho, Celine Chevrel, Beata Kiwior...

22 rue des grilles à Pantin, Métro Hoche, du 30 juin au 2 juillet

Lire plus

Melissa de valera au travail à l'atelier Takla Makan à Pondichéry

Le travail de Melissa de Valera ces derniers mois

Une collection Takla Makan, c'est une collection slow : cela prend du temps!

De la sélection des tissus à la création des patrons, de la réalisation des prototypes à la production, de la prise de photos à la communication... Des mois de travail pour vous proposer la collection été 2017, et aussi l'aide des nombreuses personnes qui ont contribué à rendre tout cela possible...

Depuis l'automne, j'ai commencé à imaginer les modèles, contacté les fournisseurs de tissu, suis passée au travers des difficultés liées à la démonétisation qui a frappé l'Inde et paralysé toutes les transactions pendant deux mois: pas évident de se déplacer et d'acheter des tissus quand on ne peut retirer d'argent ni en changer! Et ai mené à bien le travail de création à Pondichéry et Auroville malgré un déménagement inopiné...

Du Rajasthan au Tamil Nadu, l'aventure a été riche en rebondissements cette année. 

J'ai trouvé des merveilles d'imprimés teints auprès de la famille d'artisans de Sanganer avec laquelle je collabore depuis mon projet de diplôme en 2002, fait une première commande de coton bio teints en teinture naturelle auprès d'une jeune société éco responsable, et utilisé quelques touches de tissus de kimono vintage chinés lors de mon dernier voyage au Japon...

La création se fait au fil du temps, dans le quotidien de ma vie entre Auroville et l'atelier de Pondichéry, faite aussi de yoga, d'ayurvéda et de santé, d'ateliers de développement personnel, de rencontres avec les amis, de soutien aux projets de Fonds du Coeur avec l'association Sharana et à A Way With You...

Jour après jour, les idées se précisent, les associations de couleurs et de matière prennent forme, les essayages permettent d'affiner le patronage. Viennent aussi les déconvenues et tracas inhérents à l'Inde: tissus indisponibles ou pas conformes à la commande, désertions soudaines, coupures d'électricité ou infestations d'insectes...

Et enfin la récompense: le photoshoot avec les amies à la beauté inspirantes, que je prends de plus en plus de plaisir à réaliser!

Un grand merci à tous ceux et celles qui m'ont entourée de près ou de plus loin, c'est grâce à vous que Takla Makan continue d'exister!

calendrier 2017 pour voir l'année en couleur et en beauté avec Takla Makan Slow fashion

Votre cadeau pour 2017, le calendrier Takla Makan slow fashion

Votre cadeau pour vivre 2017 en mode éthique

 

Je suis en train de créer la collection de slow fashion Takla Makan pour 2017, qui mêlera tissus de kimonos vintage du Japon chinés lors de mon dernier voyage et coton bio teint en teintures naturelles. Il y aura aussi de beaux imprimés au bloc de la région de Jaipur, dont certains teints en teintures naturelles.

Un savant mélange de mode éthique (ou « conscious clothing ») à la croisée du Japon, de la France et de l’Inde. En attendant les images de mes nouvelles créations entre Paris, Pondichéry et Kyoto, j’ai créé pour vous un calendrier Takla Makan : pour voir défiler 2017 en couleurs et en beauté! Continue reading « Votre cadeau pour 2017, le calendrier Takla Makan slow fashion »